La CNIL découvre 4 fichiers illégaux à la gendarmerie

Dossier(s):
Fichiers

La CNIL, après contrôle, découvre que MENS a bien existé, même s'il n'est plus..., et que d'autres fichiers de gendarmerie n'ont fait l'objet d'aucune déclaration. Certains recèlent, en totale infraction à la législation, des informations ethniques...

Article de Jean-Marc Manach, lu sur BugBrother, le 14/102010

"Le fichier des Roms de la gendarmerie n’existe plus. Il était illégal, faute d’avoir été déclaré à la CNIL, mais il a été détruit, en 2007.

Lors des contrôles qu’elle a effectués, la semaine passée, dans les deux services impliqués dans ce fichier, la CNIL a cela dit découvert l’existence de quatre autres fichiers, eux aussi illégaux.

Elle a aussi constaté que la gendarmerie abusait de la qualification de Roms, entre autres origines ethniques, ce qui, là aussi, constitue une violation de la loi informatique et libertés..."

La suite sur BugBrother.