Vie privée: une charte à portée limitée

Article de Cyril Brosset pour l'UFC-Que choisir?, lu le 16/10/2010

Réseaux sociaux, moteurs de recherche et associations se sont mis d’accord pour faciliter l’accès des internautes à leurs données personnelles (coordonnées, photos, vidéos…). Cette initiative franco-française risque de n’avoir que peu d’effet, à moins de convaincre les géants du Web américains.

Mettre ses photos en ligne, c’est bien. Pouvoir les supprimer à tout moment et être certain qu’elles ne réapparaissent jamais, c’est encore mieux. C’est même un droit, prévu par la loi du 6 janvier 1978 sur les données personnelles. Pourtant, avec l’avènement des réseaux sociaux et des moteurs de recherche, il est devenu particulièrement difficile de gérer ses informations personnelles diffusées sur Internet...

Lire la suite de cet article sur le site de l'UFC-Que choisir.